Avis de Tempête : libretto

share:

more info

Les trois chanteurs (alternativement)
ma tête
sur les grillages de la Centrale
ma tête
cristal
sur les grillages de la Centrale
composée de vapeurs
le cristal répand
sur les grillages de la Centrale
ou de particules aqueuses
un son délirant
cristallisé pour un instant
ma tête aqueuse
délirant
des chiffres clignotent
aqueuse
arc en ciel
des chiffres clignotent
arc en ciel
allongés morts
chiffres clignotent
allongés morts
tout gelé
chiffres clignotent

Baryton I
seulement, ce vieux crâne craque comme vieux crâne seulement ce vieux crâne craque comme un verre non seulement mais aussi ce vieux crâne craque comm’un verre craqu’ old skull cracks so, like a glass

Les trois chanteurs (alternativement)
tout gelé
des chiffres clignotent
mon crâne

Baryton II
against it it against-against-against-against-against blood
against fire against fire-fire-fire-fire-fire-fire-fire-fire-and
let blood-fire-it-let-let-it let-mine blood

Les trois chanteurs (alternativement)
mon crâne
tout gelé
des chiffres clignotent

Baryton I
old skull cracks so old skull cracks so like a glass Et non seulement leur forme matérielle devient de la glace Et brise les images mais aussi ce vieux crâne craque les images environnantes, Et non seulement leur forme matérielle, Mais aussi leur nature

Baryton II
links links links links links main-mast links main-mast links main-mast links main-mast links main-mast links main-mast-links pulse pulse
là-bas pulse pulse les chaînons

Les trois chanteurs (alternativement)
mon crâne
tintement prolongé
mon crâne
de verre qui se brise
des chiffres clignotent
mon crâne
de verre qui se brise
le tableau électrique
ce vieux crâne
de verre qui se brise
le tableau électrique

Soprano
simple la WELL,WELL,WHAT’s SIGNED frappa - frappa simple la WELL frappa WELL,WHAT’s SIGNED, IS de si grand WHAT la frappa frappa simple WHAT’s SIGNED, IS SIGNED la frappa WELL, WELL, WHAT’s de si grand la frappa que WELL, WELL, par une lumière complètement la frappa simple la frappa de BE,WILL BE

Baryton II
lighting flash lighting flash PULSE

Baryton II
against it it against-against-against-against-against blood against fire against fire-fire-fire-fire-fire-fire-fire-fire-and let blood-fire-it-let-let-it let-mine blood-links-links-links-links-links-mainmast-links main-mast-links mainmast-links mainmast-links mainmast-links mainmast-liks pulse-pulse là-bas pulse-pulse-les chaînons là-bas pulse-pulse-feel this pulse-pulse-les chaînons du grand mât - those mainmast links - passez-moi les chaînons du grand - those main-mast links-feel this pulse feel this pulse feel this pulse feel this pulse j’aimerais tâter ce pouls et laisser et laisser et laisser le mien feel this pulse et laisser le mien battre feel this feel this feel this pulse feel this tâter ce pouls et laisser le mien battre contre lui feel-feel-feel-feel-feel sang contre feu feel this pulse and let mine beat against it blood against fire skull-mine-mine-skull-skull-skull-skull-skull-my skull-lighting-lighting-lighting-
lighting-lighting-lighting-lighting-
lighting-the-lighting-flash skull-the-the mine eyeballs flash mine-mine-mine-mine-mine-
mine-flashes-flashes-flashes-flashes-
flashes-flashes-mine-mine the lighting-skull la foudre traverse mon crâne lighting flashes through my skull mine eyeballs ache and ache and ache mes prunelles me font

Baryton I
On lui a découpé dans le derrière de la tête un morceau de crâne affectant la forme d’un segment. Avec le soleil, le monde entier regarde à l’intérieur - cela le rend nerveux, le distrait de son travail Et il se fâche de devoir, lui précisément, être exclu du spectacle
`
Soprano
simple la WELL, WELL, WHAT’s SIGNED frappa - frappa simple la WELL frappa WELL, WHAT’s SIGNED, IS de si grand WHAT la frappa frappa simple WHAT’s SIGNED,IS SIGNED la frappa WELL,WELL,WHAT’s de si grand la frappa que WELL, WELL, par une lumière complètement là frappa simple la frappa de BE, WILL BE si grand la frappa SIGNED, AND WHAT’s TO BE par une journée AND WHAT’s TO fait par lui la frappa - frappa simple WELL, WELL, WELL, WELL, WELL, WHAT’s la frappa de si grand la frappa dans lumière fait la fièvre WELL sort si bien tourner frappa IS SIGNED simple la frappa de si grand la frappa bien que le AND WHAT’s AND WHAT’s TO BE simple sort AND WHAT’s TO BE, WILL fait-il que le simple AND WHAT’s TO BE par fièvre fait tourner frappa simple WHAT’s frappa de si grand WELL, WHAT’s la frappa de quand fait complètement la frappa WELL, WELL, WHAT’s SIGNED, violemment complètement sensation fièvre grand fait tourner frappa simple la frappa de WILL BE si grand la frappa SIGNED, AND WHAT’s TO BE, sa tour par le devin se mit à tourner frappa BE, WILL BE simple TO BE, WILL BE la frappa de si grand la frappa sa tour par WELL, le devin se mit à tourner IS SIGNED, AND WHAT’s TO fait sensation complètement tournez - la IS SIGNED, AND WHAT’s complètement tournez-la par la fièvre IS SIGNED tournez à part la tourner complètement sensation frappa simple la frappa de WILL si grand la frappa fait de soleil frappa WELL, WHAT’S, WELL et par fièvre la frappa dans la journée par souffrance la fièvre TO BE, WILL BE et par fièvre WHAT’s SIGNED la frappa dans une journée si bien que tourner-fièvre WHAT’s SIGNED, IS SIGNED, AND WHAT’s et par fièvre SIGNED, IS SIGNED, AND WHAT’s la frappa regarder soudain IS SIGNED AND WHAT’s la frappa violemment bien que par WHAT’s un devin pris par WHAT’s SIGNED IS tourner les fièvres violemment WELL, frappa simple WELL, WELL, la frappa-frappa WHAT’s SIGNED, IS SIGNED, simple la frappa fait simple la frappa fait la sensation par AND WHAT’s TO BE, WILL BE, AND WHAT’s TO BE, WILL be WELL WHAT’s SIGNED frappa - frappa simple la Well frappa Well WHAT’s SIGNED, IS de si grand WHAT la frappa frappa simple WHAT’s SIGNED, IS SIGNED la frappa WELL, WELL, WHAT’s de si grand la frappa que WELL, WELL, par une lumière

Soprano
Calme : pas de vent, la fumée s’élève verticalement / très légère brise; pas de vent notable, la fumée est déviée.
Soprano
Légère brise : les visages ressentent la sensation du vent, les feuilles bruissent
Soprano
Petite brise : les feuilles et les petites branches sont en mouvement permanent, le vent déploie les drapeaux, les cheveux sont dérangés
Soprano
Jolie brise : la poussière et les papiers se soulèvent, les branches s’agitent, les cheveux sont décoiffés. Vapeur qui semble s’élever du corps vers la tête, avant une attaque d’hystérie
Soprano
Bonne brise : les petits arbres et les feuilles oscillent, la marche est légèrement perturbée
Soprano
Vent frais : les grosses branches se mettent en mouvement, les parapluies sont utilisés avec peine, la marche instable.

Actrice
ringed horizon began to expand around him mistral miserably

Les trois chanteurs (alternativement)
il faudra bien que la douleur me fasse sauter la tête
ne perdons pas de temps
qu’avez-vous vu ?
autour de moi
la tête
maigre et muette
la tête

Soprano, Baryton I, Actrice (alternativement)
l’horizon circulaire -
commença à se dilater lamentablement autour de moi
Suspiria Suspiria de profundis
the intense concentration of self in the middle of such a headlines?? immensity

Soprano
les arbres sont totalement en mouvement -
on éprouve de grosses difficultés à marcher contre le vent -
je me sens moi-même -
refoulé par un flot -
vers cette merveilleuse période avant que le temps - lui -même - n’ait commencé

Actrice
I ONLY AM ESCAPED ALONE
TO TELL THEE
THE OTHER PARTS OF MY BODY
AND I ONLY tré’ores el’ feu sphèr’orage’d’nui’doubl’nu sphèrrestre je dégor’flit lui-même hoc avant que le temps lui-même I ONLY t’sphermi’tor’liss’ dyn’ores le froi’fum éclat’stat’ffus’dégorage chargé brum’excit le temps grave sur son corps même ALONE TO mix’sphèr’excit’l’en’mon’sein forcenant’avers’electr’cabrée’férox’flasqu’gliss’avan’OF’MY’BODY que le temps grave sur son corps même I ONLY AM sui’ter’ix par exempl’essou’fl’ette THE OTHER PARTS OF MY BODY

Soprano
Les branches d’arbre se cassent, la marche est difficile et dangereuse.
Soprano
L’arrivant
Soprano
Est difficilement séparable du temps qu’il fait
Soprano
Tempête : arbres déracinés, importants dommages aux habitations. L’arrivant ruisselle comme un déluge miniature.

Baryton I
seulement ce vieux crâne craque comme vieux crâne comme un verre
non seulement mais aussi ce vieux crâne craque comme un verre craqu’ old skull cracks so, like a glass et non seulement leur forme materielle devient de la glace et brise les images mais aussi ce vieux crâne craque les images environnantes, et non seulement leur forme materielle, mais aussi leur nature vieux crâne devient de la glace et se brise, et non seulement, mais aussi toutes les images des choses environnantes, et non seulement, leur forme materielle, mais aussi leur nature craque comme un verre dont le contenu se manifeste à soi avec évidence attire à soi le cas du soleil this old skull craks skull craks skull craks so, like a glass comme un verre dont le contenu devient de la glace et se brise et attire à soi toutes les images des choses environnantes, et non seulement leur forme materielle, et néanmoins, mes cheveux poussent, mais aussi leur nature, se manifeste avec évidence dans le cas du soleil, comme un aimant, corps chaud, ils poussent en ce moment même, l’atmosphère, comme un aimant dans le cas du soleil, corps chaud et lumineux non seulement mais aussi ce vieux crane craque comme la glace qui brise l’atmosphère, comme un aimant, attire à soi toutes les images des choses environnantes, and still this hair is growing now, this moment, this moment growing and still this hair is growing now, this moment non seulement mais aussi sans bruit d’énormes tambours à deux cents mètres se rompant silencieusement se dressa à l’arrière du brasier dernier de la circulation qu’autrefois après l’inondation piaffait à cette rue ici cette après-midi romanesque à chaque éruption chaque ravage d’en dessous feu du siècle bouillant parfaitement à ces images vues au projecteur à lunettes pour le lendemain affûtées projetait une clarté sinistre devant l’endroit à son tour menacé par l’éclairage électrique à l’instant espace illuminé par le détroit, flottant à grande vitesse presque invisible lancé par l’hélice archaïque rescapée blanche à la guerre rampant sans bruit ---- la fumée parfaitement menacé à chaque brasier des tambours électriques circulant dérivant d’une roue de curiosités à son tour se rompant d’en-dessous l’extincteur qu’autrefois projetait des ravages super-modernes feu du siècle nuit de bois blanche rescapée abîmée par le feu à la raffinerie rampant presque détruit bien que des amateurs de curiosités dérivant d’une roue passée du côté de personne survolèrent contre la fumée métallique le désastre super-moderne création hydraulique extincteur après les signaux de feu immobiles tremblante si fort l’incendie.

soufflez vents à crever vos joues ! faites rage !
soufflez ! feux de souffre immédiats comme l’idée, avant coureurs de foudres fendeuses de chênes, venez

Actrice
Il est en train d’écrire, d’écrire le monde en se perdant dans les livres
Il est en train de le lire en suivant les lignes, les sillons, « la régularité du langage », ses « chaînons connecteurs »
Il lit ainsi dans « le cours ordinaire de la durée », jusqu’à ce que surgisse, entre les lignes, le sillage délirant de l’événement improbable qui, à contre courant du flot, le saisit, l’arrête, l’intercepte...
Il n’arrive plus à lire. Il délire

Soprano et Baryton I (alternativement)
c’est (Rak) souvent vague (Rak) par vague des « pè -
zes » (Rak)
fil (arp) incessants remontent (Ral) au-cu-ne charge n’a été (Ark)
re-te-nue contre (Rak) lui sans (Ark) vague (Rak) vague de « pool » retraits importuns (Rak) d’argent full liquide a-vec une agi-li-té « pool » incro-yab-le

Actrice
Alors sur les eaux mouvantes de l’Océan commença à se montrer le visage de l’homme;
La mer m’apparut pavée d’innombrables têtes tournées vers le ciel ; des visages furieux, suppliants, désespérés, se mirent à danser à la surface, par milliers, par hyriades, par génération ;
Mon agitation devint infinie, et mon esprit bondit et roula comme les lames de l’Océan

Soprano et Baryton I (alternativement)
« Go » bavards et debonnai-res « go » circuits financiers clandestins (Rak) « go » vague part vague « go » du blanchiment (arp) par (rac) par pèze aggravé vague courants pour cent vague pour cent par (mix) vagu’d’humains vag’par full full poole c’est vag’ « ex » traitement Pour cent
« Ex » des chèques sans cesse qui full se vague par vague (net) pour cent vague le (Rak) vent bascu-le le « pèze » c’est « pè-ze » (net) sans pour cent cesse quand les fonds (net) par (raï) quand les fonds déversaient les (Rak) vague par (Raï) « go » plus grosses vagues sans cesse lutt’ vague d’hom’mes d’organismes bancaires « ex » full des chèques sans cesse qui full glissaient pour cent pas vague full par

Soprano
chual’ét’T’ét’yal’saï je’ Moi-Même, suit’ya’sliff’T’fuss’ Moi-Même, éxàyala-je’ya’àT’fuss à chual’ Moi-Même, je fuis de partout à t’excès à ssuit à sliff’ all aleak myself aleak all aleak aleak myself aleak I’m all aleak myself Chual’ét’ aleak Myself’ T’ ét’ yal’ saï-je’ ssuit’ ya’ sliff’ T’ aleak myself’ ya’ fuss’ oui ! des fuites dans les fuites aye ! leaks in leaks’ leaks in leaks’ leaks in leaks’ leaks je suis de partout seulement -
seulement yal à ya’ chual à saï à sa non seulement plein I’m all aleak myself je’suit’ ya’ sliff’T’fuss’ et comment espérer dans la tempête hurlante de cette vie ? fuss’......

Baryton I
Et puis des mains crispées, des séparations à déchirer le coeur;
Et puis des adieux éternels ! Et avec un soupir comme celui....

Actrice
....lecture emportée par des zigzags,
par des mouvements anguleux,
par des coudes qui brusquement brouillent les repères et les attentes.
Une lecture en forme de lignes brisées,
une lecture dont la linéarité exploserait dans le retentissement
des éclairs et des coups de tonnerre,
une lecture...

...à mesure que la fin approche,
les figures de l’interruption se multiplient,
ainsi que les renversements,
les inversions de sens.

Les lignes de navigation ou de destination perdent
leur orientement,
leur aimantation directionnelle,
leur flèche.
Elles s’affolent,
comme l’aiguille de la boussole....

Soprano
...Tandis que j’étais debout au gouvernail, pendant de longues heures, en silence, je tenais la route de ce vaisseau de feu sur la mer (for long hours silently guided the way of this fire-ship on the sea). Enveloppé moi-même, pendant ce temps, dans l’obscurité, je n’en voyais que mieux la rougeur, la folie, l’atrocité des autres (wrapped, for that interval, in darkness myself, I but the better saw the redness, the madness, the ghastliness of others.) La vue continuelle des formes diaboliques (fiend shapes) devant moi, cabriolant à moitié dans la fumée et à moitié dans le feu (capering half in smoke and half in fire), finit par faire naître des visions apparentées dans mon âme (at last began kindred visions in my soul), dès lors que je commencais à céder à cette incompréhensible léthargie (that unaccountable drowsiness) qui me tombait toujours dessus au gouvernail à minuit.

Mais cette nuit là en particulier, une chose étrange (et restée inexplicable depuis) m’arriva. Sursautant alors que je m’étais brièvement endormi debout (starting from a brief standing sleep), je fus horriblement conscient de quelque fatalité (I was horribly conscious of something fatally wrong)...

Je croyais que me yeux étaient ouverts; j’étais à moitié conscient de porter mes doigts à mes paupières et de les écarter encore plus, mécaniquement (I thought my eyes were open; I was half conscious of putting my fingers to the lids and mechanically stretching them still further apart).

Mais, malgré cela, je ne pouvais voir aucun compas devant moi pour me guider (I could see no compass before me to steer by); il me semblait pourtant avoir regardé la carte, il y avait à peine une minute, à la lumière stable de la lampe de l’habitacle (Though it seemed but a minute since I had been watching the card, by the steady binnacle lamp illuminating it).

Rien n’apparaissait devant moi qu’une noirceur de jais (nothing seemed before me but a jet gloom), que des lueurs rouges rendaient terrifiantes par instants (now and then made ghastly by flashes of redness).

Mon impression dominante était que, quelle que soit sa vitesse ou sa précipitation, la chose sur laquelle je me tenais (whatever swift, rushing thing I stood on) ne se dirigeait pas vers un havre, mais reculait plutôt précipitamment devant tous les havres possibles (was not so much bound to any heaven ahead as rushing form all heavens astern).

Un sentiment aigu de perte, presque de mort, m’envahit (A stark, bewildered feeling, as of death, came over me). Convulsivement, mes mains saisirent la barre, mais avec la folle idée que la barre avait été, par quelque enchantement, inversée (convulsively my hands grasped the tiller, but with the crazy conceit that the tiller was, somehow, in some enchanted way, inverted). Mon Dieu ! qu’est qui me prend ? pensai-je (My god ! what is the matter with me ? thought I). Voyons ! dans mon bref sommeil, je m’étais retourné, je faisais face à l’arrière du vaisseau, tournant le dos à sa proue et au compas (Lo ! in my brief sleep I had turned myself about, and was fronting the ship’s stern, with ma back to her prow and the compass).”

Soprano
Elle seule tremplin pour bondir quant à la scène
Elle seule était lumineuse quant à la scène rien la phrase elle seule par ma distraction tremplin pour bondir logique et d’enchaînement un drame un drame un drame quant à la scène lambeau de phrase lambeau de phrase quant à la scène semblable manque de logique pas que j’écoutais quant à la scène lambeau de phrase tremplin pour bondir manque de logique quant à la scène quand logique et d’enchaînement quant à la scène lambeau de phrase d’enchaînement elle seule un drame distraction d’enchainement un drame d’enchainement accrochait au passage ma pensée quant à la scène logique et quant à la scène lambeau de phrase ma pensée quant..

Temps en temps un drame j’écoutais quant à la scène tremplin pour bondir j’écoutais quant à la scène lambeau de phrase tremplin pour bondir manque de logique d’enchaînement un drame quant à la scène accrochait au passage quant à la scène sens très subtil semblable quant à la scène un drame à la phrase tremplin pour bondir accrochait accrochait au passage la phrase la phrase par ma distraction un drame d’enchaînement logique quant....

Actrice
And liquid - risk - regulators - happening - corporate scandals - high profile - financial crime - markets - landscape - regulators - adept criminals - self - effective - integrity - market integrity - market professionals - market intermediaries - emerging markets - help - regulators - happening in another - high profile - help - emerging - self - confidence -

Soprano
Mais moi-même je deviens une sorte de page, un support de signes; mon front ridé devient un support sur lequel se projettent les lueurs et les ombres de lignes mouvantes. Il semble presque, que, tandis que je suis en train de marquer les lignes et des trajets sur les cartes ridées, quelque crayon invisible trace également des lignes et des trajets sur la carte profondément marquée de mon front.

Actrice
L’antique épouvante panique était là
Par moments, cela avait l’air de parler, comme si quelqu’un faisait un commandement
Puis des clameurs, des clairons, des trépidations étranges
La tourmente était maintenant ouest
Les flocons d’écume, volant de toutes parts, ressemblaient à de la laine
L’eau vaste et irritée noyait les rochers, montait dessus, entrait dedans, pénétrait dans le réseau des fissures intérieures, et ressortait des masses granitiques par des fentes étroites, espèces de bouches intarissables qui faisaient dans ce déluge de petites fontaines paisibles

Subitement, une grande clarté se fit
La pluie discontinua
Les nuées se désagrégèrent
Le vent venait de sauter
Une sorte de haute fenêtre crépusculaire s’ouvrit au zénith
Et les éclairs s’éteignirent
On put croire à la fin
C’était le commencement.